Ce qu’il faut savoir sur la hernie hiatale

La hernie se produit lorsque le tissu interne ou une partie d’un organe passe à travers une faille dans la paroi d’une partie du corps qui le maintiendrait habituellement en place. Une hernie hiatale se produit lorsque l’estomac remonte en partie à travers le hiatus œsophagien. Ce type de hernie est répandu chez les personnes de plus de 50 ans et ne nécessite souvent pas de traitement.

Qu’est-ce qu’une hernie hiatale ?

Une hernie hiatale se développe lorsque des tissus ou un organe pénètrent dans le diaphragme. Le diaphragme est une membrane qui maintient les organes de l’abdomen en place, les séparant du cœur et des poumons dans la cavité thoracique. Il s’agit d’une couche musculaire en forme de dôme entre les deux cavités, et elle se déplace de haut en bas pour soutenir la respiration. Le diaphragme a une surface lisse sans ouverture, mais des structures et des vaisseaux clés le traversent. La plus grande de ces structures est l’œsophage. Il relie l’arrière de la bouche à l’estomac, et il est essentiel pour pousser les aliments vers le bas pour la digestion. Le rétrécissement de l’œsophage aide à empêcher le contenu de l’estomac de remonter. Une hernie hiatale survient lorsqu’une partie de la partie supérieure de l’estomac passe à travers le diaphragme.

Causes et facteurs de risque de la hernie hiatale

Les causes des faiblesses structurelles qui conduisent à une hernie hiatale ne sont pas claires. Une cause potentielle pourrait être la pression sur le diaphragme, dont le risque peut être plus élevé chez certaines personnes en raison de certains facteurs génétiques. Plusieurs facteurs de risque rendent plus probable un affaiblissement du hiatus, une ouverture dans le diaphragme par laquelle passe l’œsophage. Par exemple, les hernies hiatales sont plus fréquentes chez les personnes de plus de 50 ans et chez les personnes obèses. Parmi les autres facteurs de risque, mentionnons une force ascendante due à l’haltérophilie, à l’effort pour vider l’intestin, à la toux ou aux vomissements persistants. Ces actions augmentent temporairement la pression à l’intérieur de la cavité abdominale.

Une hernie hiatale survient souvent chez les femmes enceintes. Le fœtus en croissance pousse les organes abdominaux vers le haut, les faisant parfois gonfler à travers le diaphragme à l’endroit où il rencontre l’œsophage. Une anomalie congénitale du diaphragme est une autre cause, mais ce type de hernie hiatale est rare. Les blessures au diaphragme, comme les traumatismes causés par une chute ou un accident de la circulation, peuvent également entraîner une hernie hiatale. Certaines interventions chirurgicales impliquant l’œsophage augmentent également le risque de hernie hiatale.

Quels sont les symptômes de la hernie hiatale ?

La hernie hiatale ne s’accompagne généralement pas de symptôme. Par conséquent, un professionnel de la santé détectera ce type de hernie par hasard. Deux principaux types de hernie hiatale peuvent survenir. Les hernies hiatales glissantes sont les plus courantes, et elles sont généralement de faible intensité. Ces hernies ne restent pas dans une position fixe mais se déplacent de haut en bas.

Les hernies hiatales fixes ou roulantes sont moins fréquentes. Celles-ci dépassent encore à travers le diaphragme mais restent immobiles. Les deux types ne causent souvent pas de symptômes. Lorsque les personnes atteintes d’une hernie hiatale éprouvent des symptômes, ceux-ci sont habituellement le résultat d’une remontée d’acide de l’estomac. Cet acide peut causer des brûlures d’estomac.