La sciatique : définition, causes, symptômes et traitement

La sciatique est un terme utilisé pour décrire la douleur nerveuse dans la jambe qui est causée par l’irritation et/ou la compression du nerf sciatique. La sciatique prend naissance dans le bas du dos, rayonne profondément dans la fesse et se propage le long de la jambe. Quels sont les symptômes, les causes et le traitement de la sciatique ?

Quelles sont les symptômes de la sciatique ?

Les symptômes de la sciatique sont communément ressentis le long du trajet du gros nerf sciatique. La sciatique est souvent caractérisée par un ou plusieurs des symptômes suivants :

  • L’engourdissement : la douleur sciatique peut s’accompagner d’un engourdissement à l’arrière de la jambe. Parfois, des picotements et/ou des faiblesses peuvent également être ressentis ;
  • La douleur : la douleur de la sciatique est généralement ressentie comme une sensation de brûlure constante ou une douleur fulgurante qui commence dans le bas du dos ou les fesses et qui rayonne sur le devant ou l’arrière de la cuisse, de la jambe et/ou des pieds ;
  • Les symptômes dits « unilatéraux » : la sciatique touche généralement une seule jambe. L’affection entraîne souvent une sensation de lourdeur dans la jambe affectée. Les cas dans lesquels dans les deux jambes sont touchées sont très rares ;
  • Les symptômes induits par la posture : les symptômes de la sciatique peuvent s’aggraver en étant assis, en essayant de se lever, en pliant la colonne vertébrale vers l’avant, en la tordant, en se couchant, en toussant, en éternuant, en baillant, etc. Les symptômes peuvent être soulagés en marchant ou en appliquant de la chaleur sur la région pelvienne arrière.

Les causes les plus courantes de la sciatique

La hernie discale lombaire est la cause la plus fréquente de la sciatique. Les recherches suggèrent que jusqu’à 90 % des sciatiques sont causées par une hernie discale lombaire. La hernie discale comprime habituellement une ou plusieurs racines nerveuses rachidiennes (L4-S3) qui forment le nerf sciatique. La dégénérescence des tissus de la colonne lombaire peut comprimer ou irriter le nerf sciatique. La dégénérescence des facettes articulaires peut également provoquer l’inflammation et l’augmentation du volume du tissu synovial de la capsule articulaire. De même, la sténose rachidienne, qui est le rétrécissement du canal rachidien, est une cause courante de la sciatique chez les adultes de plus de 60 ans. La recherche suggère que la sténose peut être une cause fréquente de sciatique chez les personnes âgées. Enfin, le spondylolisthésis se produit lorsqu’une petite fracture de tension fait glisser un corps vertébral vers l’avant. Par exemple, la vertèbre L5 peut glisser vers l’avant sur la vertèbre S1 et causer une sciatique.

Le traitement de la sciatique

Il est recommandé de traiter la sciatique le plus tôt possible afin d’éviter la progression des symptômes. Le traitement de la sciatique peut comprendre des méthodes non chirurgicales et/ou chirurgicales. Généralement, les méthodes non chirurgicales sont d’abord essayées. La chirurgie peut être indiquée lorsque la cause sous-jacente est un déficit neurologique grave et/ou progressif tel qu’une faiblesse structurelle des jambes.