Tout savoir sur la tendinite rotulienne

La tendinite rotulienne est une lésion du genou affectant le tendon rotulien. Elle est assez fréquente chez les athlètes qui sautent et atterrissent avec force. Le genou est composé de plusieurs parties, ce qui peut faciliter les blessures. Si une personne ressent de la douleur ou une gêne autour du genou, il est préférable de prendre un peu de repos et surtout d’éviter les exercices intenses pour ne pas aggraver la blessure.

Qu’est-ce que la tendinite rotulienne ?

La tendinite rotulienne survient lorsque le tendon de la rotule est trop sollicité, ce qui peut se produire lors d’un saut ou d’un atterrissage brutal. Cette affection est souvent appelée « genou du sauteur ». Le tendon de la rotule relie cette dernière à l’os du tibia. Les tendons sont constitués de tissus solides et relient les muscles aux os. Si une personne exerce un stress supplémentaire sur un tendon, de minuscules déchirures peuvent se développer dans les tissus. Cela cause une inflammation, mais la blessure guérit souvent rapidement, d’elle-même. Cependant, des efforts répétés peuvent causer des déchirures qui se développent plus rapidement. La tendinite rotulienne se développe progressivement. L’état s’aggrave à chaque fois que le tendon est soumis à un effort excessif, il est donc essentiel de reposer le genou après chaque blessure. Cela donnera au corps le temps de guérir.

Les causes de la tendinite rotulienne

Les activités qui impliquent des sauts fréquents, comme le basket-ball, peuvent augmenter le risque de tendinite rotulienne. La tendinite rotulienne est habituellement causée par des activités répétées qui endommagent graduellement le genou. Elle affecte souvent les athlètes qui sautent et atterrissent violemment, comme les joueurs de basket-ball, de volley-ball, de football ou encore les athlètes qui font du saut en longueur. D’autres activités peuvent augmenter le risque de tendinite rotulienne. Il s’agit généralement de tous les exercices qui se déroulent sur des surfaces dures comme le béton. L’affection est plus fréquente chez les adolescents et les sportifs qui ont entre 20 et 40 ans. Les personnes qui sont plus grandes et plus massives peuvent avoir un risque plus élevé pour des raisons évidentes.

Les symptômes de la tendinite rotulienne

Le principal symptôme de la tendinite rotulienne est la douleur et la sensibilité dans la zone située juste sous la rotule. La douleur commence habituellement après l’exercice, et la poursuite de l’exercice augmentera probablement l’inconfort. Sauter, courir et atterrir sont susceptibles d’aggraver la douleur. Une personne peut commencer à remarquer une faiblesse dans le genou, en particulier pendant les exercices qui provoquent une pression sur cette partie du corps. Lorsque la jambe est droite, la zone située sous le genou peut être sensible au toucher. La zone autour du genou peut aussi sembler serrée ou raide, surtout le matin. Une grosse déchirure du tendon de la rotule est une blessure grave, et une déchirure complète séparera le tendon de la rotule. Le genou peut aussi enfler et faire des ecchymoses. La marche peut être difficile et la personne peut être incapable de redresser la jambe.